vendredi 1 janvier 2016

Bonne année.




En 1965, je passais mon Certificat d’études primaires, parmi les épreuves il y avait une récitation ou un chant parmi 6 textes (c’est comme ça que je me remémore une grande partie de la Retraite de Russie de Victor Hugo et 6 chants dont la Marseillaise, le chant des partisans que je connais par cœur et le Chant du Départ). Le chant des «partisans» était à l’origine un chant traditionnel russe, dont la musique a été utilisée, avec des paroles différentes, par les deux camps de la guerre civile qui a suivi la Révolution de 1917 : l'Armée rouge, combattant pour les bolchéviques communistes, et les armées blanches, tenantes de l'ordre de la Sainte Russie.

Patriotes; Attention à cette image, ne pas partager !
C'est de ce chant que ce sont inspirés Joseph Kessel (Un des fondateurs du journal de la droite nationale Gringoire) et son neveu Maurice Druon qui a témoigné en faveur de monsieur Maurice Papon lors du procès de ce dernier en 1997. C’est donc par ce chant Russe et non Bolchévique communiste que ces deux grands patriotes Français d’origine Russe et juive ont été influencés pour créer Le Chant des Partisans en fin 1942. voir ici.
C’est par erreur et méconnaissance historique que ce chant fut attribué aux communistes certainement à cause de son origine Russe et de certaines de ses paroles comme (ouvriers, paysans, camarades). Mais Emmanuel d'Astier de la Vigerie qui était à Londres, où se retrouvaient de nombreux responsables de la Résistance, tels que Fernand Grenier, cherchait un indicatif musical pour l'émission «Honneur et Patrie» , diffusée par la BBC... Mais ces résistants avaient un autre vœu, plus, un impératif : créer un chant de la Résistance. «On ne gagne la guerre qu'avec des chansons...il faut un chant qui ait l'air de venir des maquis», dit avec justesse d'Astier de la Vigerie. Ce chant avait l’air de venir des «maquis» dont certains «communistes» certes, mais en fait il venait de l’âme profonde de la France Patriote !
Ceci dit, permettez-moi de souhaiter une bonne et heureuse année avec que du bonheur à tous les Français patriotes, pour les autres ; socialistes, communistes, écologistes et autres vermines, que la gale vous vienne au cul avec les bras courts, que vous ne puissiez plus vous gratter pendant 365 jours.

 Michel Alain Labet de Bornay



Copyright 2015. Agence de Presse AIS (Trade Mark). Reproduction autorisée avec la mention: ©http://michelalainlabetdebornay.blogspot.fr/

8 commentaires:

  1. c'est second degré ou c'est totalement con ?

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Pour moi, c'est véridique.
    Je souhaite à son auteur une excellente année 2016

    RépondreSupprimer
  4. Ta mère la pute24 mars 2016 à 01:02

    Rien depuis le premier janvier ? Rien depuis le célèbre "Monsieur Maurice Papon" ? Le seul personnage historique cité qui a droit au "Monsieur" dans l'article...

    On voit tout de suite de quel caniveau sort l'auteur de l'article : antisémite rabique, gestapiste au petit pied qui dénonçait ses voisins durant l'occupation, procureur moscoutaire qui menait la charge dans les procès staliniens.

    Pourriture ! Vermine ! Suicide-toi, hitléro-crevure, le plus tôt sera le mieux !

    Mais dis-moi, infra-merde, comment se fait-il que tu n'as rien publié depuis le premier janvier ? Ne me dis pas que tu as passé tout ce temps là, habillé d'une chemise sans manche, dans un bâtiment gardé par des messieurs en blouse blanche qui te font de gentilles piqûres. Si ?

    Je pouffe.

    RépondreSupprimer
  5. Quelques bibliothèques en ligne :

    http://www.freepdf.info
    http://www.balderexlibris.com
    http://www.histoireebook.com
    http://www.aryanalibris.com
    http://www.pdfarchive.info
    http://www.the-savoisien.com
    http://www.aldebaranvideo.tv

    RépondreSupprimer
  6. Le blog va fermer en 2017

    RépondreSupprimer